La Teinture de Dieu / Şibghata Allah

« La Teinture de Dieu (Şibghata Allah) ! Qui donc peut donner la teinture mieux que Dieu ? c’est à Lui que nous vouons une adoration continuelle »
(Coran, sourate 2, verset 138)

Qu’est-ce que cette Teinture de Dieu ? On en a différentes interprétations, mais les preuves les plus explicites se trouvent dans les textes.

Nous apprenons dans le Tafsir d’Ibn Kathir du verset suivant :

« Nous leur ferons sortir de terre une Bête qui leur parlera ; mais les gens ne croyaient pas avec conviction à nos signes. »
(Coran, sourate 27, verset 82)

« Elle (la Bête) sortira avec le Bâton de Moïse (as) et la Bague de Souleymane (as) et il ne restera plus de croyant sauf celui avec le point sur son visage fait avec le bâton de Moïse (as) qui est un point blanc. Ce point-là, se répandra jusqu’à ce que blanchisse son visage. Et il ne restera plus de mécréant sauf celui avec le point sur son visage, point noir, fait avec la bague de Souleymane (as). Ce point-là se répandra jusqu’à ce que noircisse avec elle son visage. Et les gens qui pratiquent le commerce dans les marchés, diront à eux : Ô Croyant ! Et à eux : Ô Mécréant ! Et jusqu’à ce que les gens de la maison s’asseyent à leurs tables, et ils sauront les croyant parmi eux et les mécréants d’entre eux. Puis la Bête leurs dira ; « Ô Un tel ! Sache que tu es parmi les gens du Paradis ! Ô Un tel tu es parmi les gens du Feu. Et ceci est la Parole de Dieu le Très Haut : “Nous leur ferons sortir de terre une bête qui leur parlera ; mais les gens ne croyaient pas avec conviction à nos signes”.

Mais aussi dans d’autres receuils :

« La Bête sortira et elle aura avec elle l’anneau de Salomon (as) et le bâton de Moïse(as). Elle marquera le visage du croyant par le bâton, et par l’anneau le nez du mécréant, jusqu’à ce que les gens puissent distinguer qui est croyant ou mécréant. »
(Kanz Al Amal, hadith 38878)

Le Saint Prophète (sawas) a dit : « La Bête sortira avec l’anneau de Salomon fils de David, et le bâton de Moïse fils de Imran (as). Elle illuminera le visage du Croyant avec le bâton et noircira le nez du mécréant avec l’anneau, jusqu‘à ce que les gens du Hiwa se rassemblent et qu’ils disent à celui-ci : Ô Croyant ! Et à celui-là : Ô mécréant! »
(Sunan IBN Maja, hadith 4066)

Alors qu’au Jugement dernier c’est Allah le Créateur qui sera Seul Juge, la Bête jugera lors de la résurrection mineure (Al-Raj’a).

Nous avons la confirmation dans ce verset du Coran qu’il s’agit bien d’une résurrection qui laissera l’homme vivre parmi d’autres gens :

« Est-ce que celui qui était mort et que Nous avons ramené à la vie et à qui Nous avons assigné une lumière grâce à laquelle il marche parmi les gens, est pareil à celui qui est dans les ténèbres sans pouvoir en sortir? Ainsi on a enjolivé aux mécréants ce qu’ils œuvrent. »
(Coran, sourate 6, verset 122)

Oui, il est bel et bien question de résurrection : « celui qui était mort et que Nous avons ramené à la vie » est un texte explicite, et nous retrouvons à nouveau cette allusion à la blancheur, la lumière, qui sera assignée par la Bête, le moyen d’accès direct à Dieu sur Terre : « à qui Nous avons assigné une lumière grâce à laquelle il marche parmi les gens »

« O Homme, tu cours à toute allure vers ton Seigneur et tu le rencontreras. »
(Coran, sourate 84, verset 6)

En plus de juger les gens qui seront ressuscités, Dieu enverra la Teinture sur les gens déjà sur Terre.

« Le jour où des visages seront d’une blancheur éclatante et d’autres visages deviendront noirs. A ceux dont les visages seront noirs : « Ainsi avez-vous mécru après avoir eu la foi ! Goûtez donc au châtiment pour avoir renié la foi ». Quant à ceux dont les visages seront blancs, ils seront dans la miséricorde d’Allah, où ils demeureront pour l’éternité. »
(Coran, sourate 3, versets 106-107)

On voit bien dans ces versets les allusions à la blancheur et à la noirceur qui sera sur le visage des gens. Ceux qui auront le point blanc auront la nouvelle qu’ils seront épargnés du châtiment du feu, et seront donc dans la Miséricorde de Dieu pour l’éternité.

On peut faire la différence entre les versets qui parlent de la noirceur du visage et ceux qui décrivent le châtiment de l’enfer dans lesquels le Feu est à chaque fois clairement mentionné :

« Et ce jour-là, tu verras les coupables, enchaînés les uns aux autres leurs tuniques seront de goudron et le feu couvrira leurs visages. »
(Coran, sourate 14, verset 49)

« Si [seulement] les mécréants connaissaient le moment où ils ne pourront empêcher le feu de leurs visages ni de leur dos, et où ils ne seront point secourus… »
(Coran, sourate 21, verset 39)

« Le feu brûlera leurs visages et ils auront les lèvres crispées. »
(Coran, sourate 23, verset 104)

Il y a donc bien une différence entre le Feu et la noirceur sur les visages de ceux qui ont mécrus.

Dans les versets qui vont suivre, on voit toujours cette allusion à la blancheur et à la noirceur. Il ne fait aucun doute qu’ils ont un rapport les uns avec les autres :

« Puis quand viendra le Fracas, le jour où l’homme s’enfuira de son frère, de sa mère, de son père, de sa compagne et de ses enfants car chacun d’eux, ce jour-là, aura son propre cas pour l’occuper, ce jour-là, il y aura des visages brillants, riants et réjouis. De même qu’il y aura, ce jour-là, des visages pleins de terre, couverts de poussière. »
(Coran, sourate 80, versets 33-41)

« Non, non ! Vous aimez, plutôt, ce qui se hâte, et vous délaissez la Dernière Etape. Ce jour-là, il y aura des visages resplendissants qui regarderont leur Seigneur; et il y aura ce jour-là, des visages assombris, qui s’attendent à subir une catastrophe. »
(Coran, sourate 75, versets 20 à 25)

« A ceux qui agissent bien, le meilleure et même davantage. Ni poussière ni avilissement ne couvriront leurs visages. Ceux-là sont les gens du Paradis, où ils demeureront éternellement.
Et à ceux qui s’acquièrent de mauvaises actions, paiement d’un mal pour son pareil ! Et l’avilissement les couvrira, – pour eux pas de protection contre Allah -, comme si leurs visages se couvraient d’obscurcissants lambeaux de nuit. Ce sont là les gens du Feu où ils demeureront éternellement. »
(Coran, sourate 10, versets 26 à 27)

La Teinture d’Allah est donc la couleur donnée par la Bête qui sortira de Terre à la fin des temps.

Wa Allahou a’lam