Nadj, fitna, corne de satan et terre de wahhabisme. Avertissement prophétique !

Voici différentes narrations sur les dissenssions du Nadj (terre d’émergence du wahhabisme) avec un commentaire de texte sur le hadith 7094 en fin de page pour démontrer que ce n’est pas l’Irak, mais également un extrait de Fitnat-ul-Wahhabiyyah.

Sahih Al-Bukhari – Edition Al Qalam – Tome 1 – Hadith 1037 page 705

Sanad : Mohammad Ibn al-Mouthannâ (Ibn Moûsâ al-‘Anazî az-Zaman) nous a rapporté disant que Housayn Ibn al-Hasan (Ibn Yasâr) nous a rapporté disant que (‘Abdallah) Ibn ‘ Awn (Ibn Ourtoubân al-Basrî) nous a rapporté selon Nâfi‘ (l’affranchi d’Ibn ‘Omar) selon (‘Abdallah) Ibn ‘Omar (Ibn al-Khattâb) qui dit :
Matn : Le Prophète (sawas) dit : « Seigneur ! Bénis notre Châm et notre Yémen !
Et notre Najd ? lui demanda-t-on. — Bénis notre Châm et notre Yémen ! répéta le Prophète (sawas). — Et notre Najd ? lui demanda-t-on encore.C’est le foyer des séismes et des troubles. C’est de là qu’apparaîtra la corne de Satan, répondit le Prophète (sawas). »

Sahih Al-Bukhari – Edition Al Qalam – Tome 2 – Hadith 3104 pages 964, 965

Sanad : Moûsâ Ibn Ismâ‘îl (al-Minqarî at-Taboûdhakî) nous a rapporté disant que Jouwayriya (Ibn Asmâ’ ad-Dab‘î al-Basrî) nous a rapporté selon Nâfi‘ (l’affranchi d’Ibn ‘Omar) selon ‘Abdallah (Ibn ‘Omar Ibn al-Khattâb) (Dieu en soit satisfait) qui dit :
Matn : Le Prophète (sawas) prononça un prône. Il fit un geste du côté de la direction de la chambre de ‘Â’icha (vers l’est) et dit : « C’est là le foyer des fitna et il le répéta trois fois ! C’est de là que se montrera la corne de Satan ! »

Sahih Al-Bukhari – Edition Al Qalam – Tome 2 – Hadith 3279 pages 1087, 1088

Sanad : ‘Abdallah Ibn Maslama (al-Qa‘nabî) nous a rapporté selon l’imam Mâlik selon ‘Abdallah Ibn Dînâr selon ‘Abdallah Ibn ‘Omar (Ibn al-Khattâb) (Dieu en soit satisfait) qui dit:
Matn : J’ai vu l’Envoyé de Dieu montrer l’orient de la main et dire : « C’est de là qu’éclateront les fitna ! C’est de là qu’éclateront les fitna ! C’est de là que se montrera la corne de Satan ! »

Sahih Al-Bukhari – Edition Al Qalam – Tome 3 – Hadith 3511 pages 18, 19

Sanad : Aboû al-Yamân (al-Hakam Ibn Nâfi‘ al-Himsî) nous a rapporté disant que Chou‘ayb (Ibn Abî Hamza al-Himsî) nous a informés selon (Ibn Chihâb) az-Zouhrî (Mohammad Ibn Mouslim) selon Sâlim Ibn ‘Abdallah (Ibn ‘Omar) qui dit : ‘Abdallah Ibn ‘Omar (Ibn al-Khattâb) (Dieu en soit satisfait) dit :
Matn : J’ai entendu le Prophète (sawas) dire du haut de sa chaire : « Les troubles éclateront de là, et il montra l’Orient, d’où apparaîtra la corne de Satan ! »

Sahih Al-Bukhari – Edition Al Qalam – Tome 4 – Hadith 5296 page 167

Sanad : Qabîsa (Ibn ‘Ouqba al-Koûfî) nous a rapporté selon Soufyân (Ibn ‘Ouyayna al-Makkî) selon ‘Abdallah Ibn Dînâr selon (‘Abdallah) Ibn ‘Omar (Ibn al-Khattâb) (Dieu en soit satisfait) qui dit :
Matn : J’ai entendu le Prophète (sawas) dire : « La fitna vient de par-là… », et il fit signe en direction du levant.

Sahih Al-Bukhari – Edition Al Qalam – Tome 5 – Hadith 7092 page 229

Sanad : ‘Abdallah Ibn Mohammad (Aboû Ja‘far al-Jou‘fï al-Mousnadî) m’a rapporte que Hicham Ibn Yoûsouf (as-San‘ânî) nous a rapporté selon Ma‘mar (Ibn Râchid al-al-Basri) selon (Ibn Chihâb) az-Zouhrî (Mohammad Ibn Mouslim) selon Sâlim (Ibn Abdallah Ibn ‘Omar) selon son père (‘Abdallah Ibn ‘Omar Ibn al-Khattâb) que :
Matn : Le Prophète (sawas) se tint près du minbar et dit (indiquant la direction de l’Orient) : « C’est de là qu’éclatera la fitna ! C’est de là qu’éclatera la fitna ! là d’où se montrera la corne de Satan -ou, dit-il, la corne du soleil-. »

Sahih Al-Bukhari – Edition Al Qalam – Tome 5 – Hadith 7093 page 230

Sanad : Qoutayba Ibn Sa‘îd (ath-Thaqafî) nous a rapporté que al-Layth (Ibn Sa‘d al-Misrî) nous a rapporté selon Nâfi‘ (l’affranchi d’Ibn ‘Omar) selon (‘Abdallah) Ibn ‘Omar (Ibn al-Khattab) (Dieu en soit satisfait) que :
Matn : Ibn ‘Omar entendit le Prophète (sawas) qui, face à l’Orient dit : « C’est sûrement de là qu’éclatera la fitna, là d’où se montrera la corne de Satan. »

Sahih Al-Bukhari – Edition Al Qalam – Tome 5 – Hadith 7094 pages 230, 231

Sanad : ‘Alî Ibn ‘AbdaIlah (Ibn Ja‘far al-Madanî) nous a rapporté que Azhar Ibn Sa‘d (al-bahili as-Sammani) nous a rapporté selon (‘Abdallah) Ibn ‘Awn (Ibn Ourtoubân al-Basn) selon Nâfi‘ (l’affranchi d’Ibn ‘Omar) selon (‘Abdallah) Ibn ‘Omar (Ibn al-Khattab) qui dit : Matn : Le Prophète (sawas) dit : « Seigneur ! bénis notre Châm et notre Yémen. — Envoyé de Dieu ! et notre Najd (fi nadjina) ! lui demandèrent-ils. — Seigneur ! bénis notre Châm et notre Yémen », répéta le Prophète (sawas). — Envoyé de Dieu ! et notre Najd (fi nadjina) ! dirent-ils encore une fois. » (‘Abdallah) Ibn ‘Omar dit : Il me semble qu’à la troisième reprise, le Prophète (sawas) dit : « C’est là le foyer des séismes et des fitna et c’est de là qu’apparaîtra la corne de Satan. »

Commentaire du hadith 7094 pour ceux qui prétendent que le Nadj serait l’Irak :

« NOTRE Nadj : fi nadjiNA »

Le NA à la fin du mot NAJD en arabe est bien l’équivalent du pronom possessif « NOTRE » en français, ce qui confirme la notion d’appartenance du « Nadj » aux compagnons du prophète sawas.
Et donc en demandant la bénédiction sur « notre Najd« , les compagnons sous entendaient que ce territoire leur appartenait (donc musulman), donc cet événement c’est passé avant la mort du saint prophète sawas à Médine en 632, or l’histoire nous confirme que l’Irak n’a été conquis qu’après sa mort, en 633, lorsque Abû Bakr a lancé la campagne de conquête de ce territoire sous la direction de Khalid Ibn Walid. Le pronom possessif « NOTRE » utilisé dans le hadith n’est pas du tout en accord avec l’histoire et annule incontestablement toute explication qui tendrait à faire croire que le Najd est l’Irak.

Nadj

 

Voir aussi ces textes concernant la descendance des kharidjites dont la description physique et morale avait été réalisée il y a déjà plus de 1400 ans.