Récits sur la demande d’intercession (at-tawassoul)

Ibn Muflih al Hanbali rapporte l’autorisation de l’istichfa’ (demande d’intercession) à travers un homme pieux

Le Shaykh Ibn Muflih Al Hanbali à dit :

« Le shaykh As Samiri auteur de At Talkhis a dit : il n’y a aucun mal a faire le tawassul pour la demande de pluie avec les chouyoukh, savants et pieux« . Et il a dit dans Al Madhhab : « il est autorisé de chercher l’intercession d’un homme pieux auprès d’Allah. Et il a dit : ceci est RECOMMANDE »

L’Imam An Nawawi explique qu’un compagnon a fait le tawassul à la tombe du Prophète (sawas)

L’Imam Nawawi a écrit ceci durant l’introduction de la biographie du compagnon ‘Ubqa Ibn Amir (رضى الله عنه), qui fesait partie des « gens de la souffah », dans son livre Tahdhib al-asma wal-lughat تهذيب الأسماء واللغات :

Il dit :

414 – عقبة بن عامر الصحابى، رضى الله عنه

(…)

وشهد فتوح الشام، وهو كان البريد إلى عمر بن الخطاب، رضى الله عنه، بفتح دمشق، ووصل المدينة فى سبعة أيام، ورجع منها إلى الشام فى يومين ونصف بدعائه عند قبر رسول الله – صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ – وتشفعه به فى تقريب طريقه.

Et il a vu la conquête du sham, et il a eu un message à délivrer pour Omar ibn al khattab (رضى الله عنه) durant l’ouverture de damas, il est arrivé à Médine en 7 jours, puis il est retourné au sham en deux jours et demi (il est passé à la tombe) grace aux invocations à la tombe du Prophète – صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ – et à la recherche de son intercession pour que la route soit moins longue.

Source : ( lien du livre en ligne )

http://shamela.ws/browse.php/book-9702/page-334

L’Imam Al Nawawi et la demande d’intercession au prophète (sawas)

L’Imam An Nawawi autorité du madhhab shafi’ite déclare dans son livre al majmu’ au volume 8 page 274 ceci :

ثم يرجع إلى موقفه الاول قبالة وجه رسول الله صلى الله عليه وسلم ويتوسل به في حق نفسه ويستشفع به إلى ربه سبحانه وتعالى ومنأحسن ما يقول ما حكاه الماوردي والقاضي أبو الطيب وسائر أصحابنا عن العتبي مستحسنين له قال (كنت جالسا عند قبر رسول الله صلى الله عليه وسلم فجاء أعرابي فقال السلام عليك يا رسول الله سمعت الله يقول (ولو أنهم إذ ظلموا أنفسهم جاءوك فاستغفروا الله واستغفر لهم الرسول لوجدوا الله توابا رحيما) وقد جئتك مستغفرا من ذنبي مستشفعا بك إلى ربي

« Puis il ( le pèlerin ) se tournera vers la face du prophète et il fera le tawassul a travers lui avec le droit de son âme , et il cherchera l’intercession par lui ( il lui demandera d’intercéder pour lui ) pour atteindre son Seigneur ( pour que Allah l’exauce )

A ce propos la meilleures des paroles est celle de Al Marwadi et du Qadi Abou At-Tayb , et tout mes autres compagnons ( les shafi’ites ) le rapportent également en considérant cela recommandé (مستحسنين له) la narration de Al Utbi – un bédouin ayant visité la tombe du prophète et s’étais assis a coté en disant : « paix sur toi o Envoyé de Dieu , j’ai entendu que Dieu a dit : « Si, donc, ces gens-là qui se sont fait du tort à eux-mêmes s’étaient adressés à toi pour implorer le pardon de Dieu, en sollicitant ton intercession, ils auraient sûrement trouvé auprès du Seigneur clémence et miséricorde ». C’est pour cela que je suis venu a toi pour que mes péchés me soient pardonnés et chercher ton intercession auprès de mon Seigneur »

Tawassul de l’imam hanbalite Al Khallal près de la tombe de l’imam Al Kadhim (as)

L’Imam Al Khallal un de cheikhs de al boukhari à fais le tawassul au tombeau de l’Imam Moussa Al Kadhim fils de l’Imam Ja’far As Sadiq .

En effet il est rapporté d’une chaine authentique dans tarikh badhad de l’imam Al khatib que l’imam Al Khallal à dit :

أَخْبَرَنَا الْقَاضِي أَبُو مُحَمَّد الْحَسَن بْن الحسين بْن مُحَمَّد بْن رامين الإستراباذي ، قَالَ : أَخبرنا أَحْمَد بْن جعفر بْن حمدان القطيعي ، قَالَ : سمعت الْحَسَن بْن إِبْرَاهِيمَ أبا عَلِيّ الخلال ، يقول : ما همني أمر فقصدت قبر مُوسَى بْن جعفر ، فتوسلت به إلا سهل الله تعالى لي ما أحب.

« En cas de problème je me rend a la tombe de Moussa ibn Ja’far (Al Kadhim) et je fais le tawassul par lui jusqu’à ce qu’Allah me facilite ce que je désire »

Analyse de la chaine de transmission :

La chaine est composé de seulement deux maillons entre l’imam al khatib al baghdadi et l’imam Al Khallal :

1) Le Qadi Abou mohamed al hassan ibn al hussayn ibn mohamed ibn ramin al astrabadhy

Al Khatib qui rapporte de lui et le connaissais bien à dit de lui :  » وكان صدوقا فاضلا صالحا »

« Il était véridique, méritant, pieux »

Source : http://library.islamweb.net/hadith/display_hbook.php?bk_no=798&pid=379183&hid=11463

voir aussi tabaqat ssh shafi’iyyah : http://library.islamweb.net/hadith/display_hbook.php?bk_no=1702&pid=629769

2) Ahmed ibn Ja’far ibn hamdane al qati’i l’un des grands savant du hadith de l’époque, shaykh qui a rapporté de l’Imam Ahmed le musnad , kitab Az zuhd, et le livre fadhail as sahabah

القطيعي الشيخ العالم المحدث , مسند الوقت, أبو بكر , أحمد بن جعفر بن حمدان بن مالك بن شبيب البغدادي القطيعي الحنبلي , راوي  » مسند الإمام أحمد  » و  » الزهد  » و  » الفضائل  » , له

Ibn Kathir rapporte de Al-Bayhaqi que les compagnons venaient à la tombe du Prophète lors de difficultés

Dans son livre d’histoire « Al-Bidayah wa n-Nihayah » Ibnou Kathir a dit :

«وقال الحافظ أبو بكر البيهقي : أخبرنا أبو نصر بن قتادة وأبو بكر الفارسي قالا : حدثنا أبو عمرو بن مطر ، حدثنا إبراهيم بن علي الذهلي ، حدثنا يحيى بن يحيى ، حدثنا أبو معاوية ، عن الأعمش ، عن أبي صالح ، عن مالك قال : أصاب الناس قحط في زمان عمر بن الخطاب ، فجاء رجل إلى قبر النبي ، صلى الله عليه وسلم ، ، فقال : يا رسول الله استسق الله لأمتك فإنهم قد هلكوا . فأتاه رسول الله ، صلى الله عليه وسلم ، في المنام ، فقال :  » ائت عمر فأقرئه مني السلام وأخبره أنكم مسقون ، وقل له عليك الكيس الكيس  » . فأتى الرجل فأخبر عمر فقال : يا رب ما آلو إلا ما عجزت عنه . وهذا إسناد صحيح»

« Le Hafidh Abou Bakr Al-Bayhaqi a dit […] d’après Malik (Ad-Dar) : « Les gens furent touchés par la sécheresse durant le califat de ‘Oumar Ibnou l-Khattab. Un homme est alors venu à la tombe du Prophète (sawas) et a dit : « Ô Messager de Allah, demande la pluie pour ta communauté, ils ont eu beaucoup de pertes ». Cet homme a alors vu dans le rêve le Messager de Allah (sawas) lui dire : «Passe le salam à ‘Oumar et informe-le qu’ils recevront la pluie et dis-lui: «Occupe-toi bien de la communauté». L’homme est alors allé voir ‘Oumar et lui a annoncé cela. ‘Oumar s’est alors mis à pleurer et a dit : « Ô Seigneur, je ferai tout ce qui est en ma capacité pour servir la communauté » Et la chaîne de transmission de ce hadith est sahih.»

Al-Housni rapporte de Al-Bayhaqi que les compagnons venaient à la tombe du Prophète lors de difficultés

Dans son livre « Daf’ou choubahi man chabaha wa tamarad  » l’Imam Taqiyyou d-Din Al-Housni a dit :

« وروى البيهقي بسنده إلى الأعمش عن ابي صالح قال أصاب الناس قحط في زمن عمر رضى اللّه عنه فجاء رجل إلى قبر النبي صلى الله عليه وسلم فقال: يا رسول الله استسق لأمتك فأتاه رسول الله في المنام فقال: أئت عمر فاقرأه مني السلام وأخبره أنهم مسقون وقل له: عليك الكيس،قال فأتى الرجل عمر فأخبره فبكى عمر رضى اللّه عنه وقال: يا ربّ ما ءالو إلا ما عجزت عنه »

« Al-Bayhaqi a rapporté avec sa chaîne de transmission qui remonte jusqu’à Al-A’mach, d’après Abou Salih qui  a dit : « Les gens furent touchés par la sécheresse durant le califat de ‘Oumar Ibnou l-Khattab. Un homme est alors venu à la tombe du Prophète (sawas) et a dit : « Ô Messager de Allah, demande la pluie pour ta communauté ». Cet homme a alors vu dans le rêve le Messager de Allah (sawas) lui dire : «Passe le salam à ‘Oumar et informe-le qu’ils recevront la pluie et dis-lui: «Occupe-toi bien de la communauté». L’homme est alors allé voir ‘Oumar et lui a annoncé cela. ‘Oumar s’est alors mis à pleurer et a dit : « Ô Seigneur, je ferai tout ce qui est en ma capacité pour servir la communauté »

L’Imam Ahmad Ibn Hanbal autorise le tabarrouk par la tombe et le minbar du Prophète (sawas)

Dans son livre « Al-‘Ilal wa Ma’rifatou r-Rijal » qui est un livre comportant des questions et des jugements rapportés de l’Imam Ahmad par son fils ‘Abdou l-Lah, il est dit :

« سألته عن الرجل يمس منبر النبي صلى الله عليه وسلم ويتبرك بمسه ويقبله ويفعل بالقبر مثل ذلك أو نحو هذا يريد بذلك التقرب إلى الله جل وعز فقال: لا بأس بذلك »

« Je l’ai interrogé (c’est-à-dire son père, l’Imam Ahmad Ibnou Hanbal) à propos de quelqu’un qui touche le minbar du Prophète (sawas) en faisant le tabarrouk (la recherche de bénédiction), en le touchant et en l’embrassant, et qui fait la même chose auprès de la tombe ou ce qui est du même ordre en visant par là le rapprochement de l’agrément de Allah ‘azza wa jall. Il m’a répondu : il n’y a pas de mal en cela (la ba-sa bidhalik)».

Adh-Dhahabi rapporte que les compagnons venaient à la tombe du Prophète lors de difficultés

Dans son livre « Siyari ‘Alami n-Noubala » (tome 28 page 86 de cette édition), Adh-Dhahabi a dit :

«  وقال الأعمش : عن أبي صالح ، عن مالك الدار ، قال : أصاب الناس قحط في زمان عمر ، فجاء رجل إلى قبر رسول الله صلى الله عليه وسلم فقال : يا رسول الله ، استسق الله لأمتك فإنهم قد هلكوا ، فأتاه رسول الله صلى الله عليه وسلم في المنام ، وقال : ائت عمر فأقره مني السلام وأخبره أنهم مسقون وقل له : عليك الكيس الكيس ، فأتى الرجل فأخبر عمر فبكى ، وقال : يا رب ما آلو ما عجزت عنه »

« Al-A’mach a dit, d’après Abou Salih qui rapporte que Malik Ad-Dar a dit: « Les gens ont été atteints de famine à l’époque de ‘Oumar (ibnou l-Khattab). Un homme est alors venu à la tombe du Messager de Allah (sawas) et a dit : « Ô Messager de Allah, demande la pluie pour ta communauté, ils sont sur le point de périr ». Cet homme a alors vu dans le rêve quelqu’un lui dire : « Passe à ‘Oumar le salam et annonce lui la nouvelle qu’ils auront la pluie et dis lui : fais bien preuve de bonne volonté et d’ardeur ». L’homme est alors allé voir ‘Oumar et lui a annoncé cela. ‘Oumar s’est alors mis à pleurer et a dit : « Seigneur, je ferai tout ce qui est en ma capacité pour servir la communauté »»

L’Imam Ach-Chafi’i dit faire le tabarrouk par Abou Hanifah (rapporté par Al-Khatib Al-Baghdadi)

Le Hafidh Al-Khatib Al-Baghdadi dans « Tarikh Baghdad » (tome 1, page 123 de cette édition) avec une bonne chaîne de transmission a dit, d’après ‘Ali Ibnou Maymoun qu’il a dit :

« J’ai entendu Ach-Chafi’i dire : je fais certes le tabarrouk par Abou Hanifah et je me rends à sa tombe chaque jour (le visiter). Si j’ai un besoin, j’accomplis deux rak’ah (cycle de prière) puis je me rends à sa tombe et je demande à Allah ta’ala qu’Il m’accorde la chose dont j’ai besoin et ce, auprès de sa tombe. Après cela mon affaire est rapidement réglée »